Le sénateur Garcia Delva dont le nom est cité dans des actes de kidnapping perpétrés par le gang d’Arnel Joseph a décidé de ne plus siéger comme vice-questeur du bureau du Sénat de la République.

En effet, dans une correspondance adressée au président du Grand Corps vingt-quatre (24) heures après que le directeur général de la PNH a confirmé les liens existants à 98% entre Gracia Delva et le caïd, l’élu de l’Artibonite a fait part de son indisponibilité à continuer à siéger comme vice-questeur du bureau.

Une décision que le sénateur Garcia Delva dit avoir pris en attendant que lumière soit faite autour de sa connivence présumée avec le chef de gang de Village de Dieu, arrêté le 22 juillet dernier par la PNH.

Dans cette correspondance, le parlementaire a comme rejeté en bloc les accusations portées contre lui.

Garcia Delva a souligné que le dossier d’Arnel Joseph est malheureusement utilisé par des artisans de la politicaillerie pour tenter à tout prix de l’impliquer dans les activités criminelles du chef de bandes armées.

‘’Ces groupes qui ne visent, dans leurs pratiques, qu’à détruire la personnalité, la personne et le nom de tous ceux qui cherchent à apporter une pierre dans la construction nationale, méprisent la notion de la présomption d’innocence et trouvent tout un appareillage institutionnel les aidant dans leur entreprise”, a écrit le sénateur Garcia Delva dans sa lettre en date du 1er aout 2019.

GEA/Radio Métropole Haïti

SHARE

LEAVE A REPLY


Notice: Undefined index: cookies in /home/garylazare/public_html/wp-content/plugins/live-composer-page-builder/modules/tp-comments-form/module.php on line 1638
Please enter your name here
Please enter your comment!